68 rue de Tivoli, 57070 Metz
+33 6 47 87 72 77
Du Mardi au Jeudi de 17h à 20h. Les Vendredi et Samedi de 14h à 20h.
Céline Thiriat, Sophrologue à Metz
Céline Thiriat
Sophrologue à Metz
 
Céline Thiriat, Sophrologue à Metz

SOMMEIL ET ALIMENTATION

Sommeil et alimentation

Il existe des liens étroits entre sommeil et alimentation.

 

Il est essentiel de bien manger, pour bien dormir !

 

Avoir une bonne hygiène alimentaire est essentiel pour un sommeil de qualité. En effet notre horloge biologique est influencée par le contenu de notre assiette qui lui-même impact la qualité du sommeil, qui conditionne l’éveil au cours de la journée. L’état d’éveil est notamment influencé par le rythme et le contenu des prises alimentaires. Une alimentation adaptée joue ainsi un rôle important dans l’équilibre de la balance éveil-sommeil et un rôle prépondérant dans l’équilibre des apports en micronutriments nécessaires à la relaxation et à l’endormissement.

Ce que nous choisissons de manger et l’heure à laquelle nous prenons nos repas influent fortement sur la qualité, la durée et la répartition des stades de sommeil.

L’alimentation possède un rôle majeur dans la production des neurotransmetteurs. Ils influencent notre humeur et notre état de fatigue.

L’alimentation joue également un rôle majeur dans le sommeil à travers la régulation du poids. En effet la prise de poids ou l’obésité contribuent fortement aux troubles du sommeil.

Bien dormir, pour bien manger :

Ce que nous mangeons a un impact significatif sur la qualité de notre sommeil et la qualité de notre sommeil a elle-même un impact sur ce que nous mangeons.

Eh oui, si vous voulez maigrir, il va falloir bien dormir ! Et voilà pourquoi : lorsque nous écourtons nos nuits (moins de 6 heures / nuit) et que nous manquons de sommeil, l’organisme sécrète moins de leptine (l’hormone de la satiété) et davantage de ghréline (l’hormone de la faim). En conséquence, notre prise alimentaire augmente, notamment à travers les grignotages. Nous sommes davantage attirés par des aliments à fort apport énergétique. Du fait de l’état de fatigue, l’organisme éprouve plus de difficulté à les métaboliser. On observe alors une résistance à l’insuline et des risques accrus de diabète…

Enfin lorsqu’on est fatigué, on n’a moins envie de faire du sport ce qui n’arrange en rien la balance apports / dépenses énergétiques.

Pour finir, n’oublions pas que lorsque nous sommes fatigués nous préférons souvent nous tourner vers des aliments réconfortants, riches en glucides et en lipides qui vont nous stimuler et nous tenir éveillés sur le moment.

Il est primordial de dormir suffisamment et de favoriser un sommeil de qualité afin de ne pas prendre de poids

 

Ces informations sont issues de la formation en E-learning Naturo’Morphée dispensée par Cyrielle Caumont Naturopathe – Nana-turopathe Formations


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.