68 rue de Tivoli, 57070 Metz
+33 6 47 87 72 77
Du Mardi au Jeudi de 17h à 20h. Les Vendredi et Samedi de 14h à 20h.
Céline Thiriat, Sophrologue à Metz
 
Céline Thiriat, Sophrologue à Metz

Comment définir le stress ?

Tout d’abord, il n’y a ni bon, ni mauvais stress car le stress n’est jamais vecteur de bien être !

On parle plutôt de stress aigu, qui demande la mobilisation de nos ressources pour nous adapter à un événement ou une situation, et de stress chronique, qui a plutôt tendance à nous épuiser apportant son lot de malaises.

On ne peut pas vraiment l’anticiper et les circonstances de notre vie passée et actuelle influencent sérieusement notre prédisposition à stresser.

Le stress est une mise en tension du corps et du mental, il n’est pas une émotion.  

 

Quels sont les facteurs de stress ?

Le travail bien entendu (charge de travail, pression, changements structurels, reconnaissance, relations interpersonnelles, recherche d’emploi)

Les problèmes personnels (manque d’argent, l’éducation, la gestion du quotidien…)

Les difficultés conjugales.

 

Quels sont les signaux ?

Physiquement, on note des palpitations, oppression, troubles du sommeil, problèmes digestifs, douleurs…

Moralement, ce sont des pensées négatives récurrentes, la démotivation, l’inquiétude…

Au niveau du comportement on note, l’irritabilité, l’hyperactivité ou l’inertie, l’agressivité…

 

Quels sont les solutions naturelles pour se prémunir et prendre soin de soi ?

  • Se protéger du stress ambiant, l’identifier et/ou s’en éloigner, car rien n’est plus contagieux que le stress de l’autre !
  • Se poser et prendre le temps de considérer ce qui nous bouleverse, nous agite, mettre nos émotions à distance en considérant la situation sous un autre angle, RALENTIR pour clarifier ses idées, désencombrer le mental, neutraliser ses croyances négatives.
  • Trouver son rythme de sommeil selon que l’on est du matin ou plutôt du soir et respecter le temps de sommeil dont a besoin.
  • Avoir une hygiène de vie adaptée : faire de l’exercice physique (exemple 20 min de marche par jour ou 2 séances de sport par semaine) et de la relaxation régulièrement.
  • RESPIRER : nous pouvons agir sur notre fréquence et notre amplitude respiratoire. Baisser sa fréquence cardiaque permet de faire baisser le niveau de stress.

« Bien respirer est le moyen le plus simple et le plus naturel de gérer nos émotions et d’apaiser rapidement corps et esprit »

 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.